Etude et Pratique du Français

Fiche diplôme

Les concours d’orthophonie requièrent une bonne culture générale et une excellente maîtrise de la langue française (analyse et pratique) ; ils sont très sélectifs et doivent généralement être présentés plusieurs fois ; en cas d’échec, un certain nombre d’étudiants préfèrent songer à une réorientation.

La licence Humanités, Etude et Pratique du Français, propose un enseignement sur 3 ans qui prépare efficacement les étudiants aux concours et leur permet, le cas échéant, une réorientation de bon niveau.

Il allie (voir maquette 1e année ci-dessous) aux apprentissages d’une licence de lettres (culture générale, méthodes d’analyse littéraire, compétences en expression écrite et orale) un renforcement des compétences en langue française (lexique, morphologie, morphosyntaxe, syntaxe, orthographe, histoire de la langue), en expression (entraînement dans divers types d’exercices écrits et oraux : résumés, synthèses de documents, dissertation de culture générale) et en mathématiques. Un devoir sur table par quinzaine et un concours blanc sont organisés.

Ces enseignements répondent aux attentes d’étudiants qui souhaitent présenter les concours d'entrée aux écoles d'orthophonie mais peuvent aussi préparer aux concours administratifs ou au concours de professorat des écoles. Le parcours est également proposé à ceux qui désirent ajouter à une culture littéraire une solide connaissance de la langue française.
En cas d’échec aux concours d’orthophonie, les étudiants auront bénéficié au cours des deux premières années de la licence d’une formation progressive, approfondie et diversifiée, ouverte à la fois sur la littérature et la langue française; le L3 leur proposera soit de continuer dans la voie des concours (orthophonie, administratifs, masters MEEF) soit de se préparer aux masters Lettres Modernes ou Lettres Classiques (recherche et enseignement) en choisissant de suivre un renforcement en littérature comparée ou en langue grecque.

Outre la préparation aux concours d’orthophonie, aux concours de l’enseignement et aux concours administratifs, la licence de lettres ouvre aux métiers du livre et de la culture, et offre une formation de choix pour les métiers nécessitant la maîtrise orale et écrite de la langue (journalisme, communication) et toute activité professionnelle nécessitant l'exercice de l'analyse critique et raisonnée de documents.