Modes de paiement

×

Message d'erreur

Image resize threshold of 10 remote images has been reached. Please use fewer remote images.

Les frais d’inscription doivent être acquittés le jour même de l’inscription, par carte bancaire ou mandat cash (Pas de paiements en espèces / Possibilité de payer par chèque pour l'Enseignement à Distance).
Les frais d’inscriptions comprennent :

  • Les droits de scolarité fixés par le Ministère
  • Les droits de médecine préventive
  • Le FSDIE (Fond de Solidarité et de Développement des Initiatives Étudiantes)
  • La sécurité sociale étudiante

Paiement par carte bancaire :
2 solutions :

  • Le paiement de la totalité des droits le jour de l’inscription.
  • Le paiement en trois fois : Le premier paiement immédiat doit être effectué exclusivement par carte bancaire (Aucun droit inférieur à 100 euros ne peut être fractionné). L’étudiant ne bénéficie qu’une seule fois par année universitaire du paiement en trois fois qui concerne les droits d’inscription et cotisation sécurité sociale du régime étudiant. Le paiement en trois fois peut entraîner des frais bancaires.
    Attention : le paiement par carte bancaire ne fonctionne pas avec les cartes Électron ni Maestro.
    La possibilité de souscrire au paiement en trois fois est ouverte du 06/07 au 26/07, puis du 01/09 au 14/10/2017 (date limite sans possibilité de report).

Paiement par mandat cash : présentez-vous muni d’une pièce d’identité dans un bureau de poste et complétez un imprimé «Mandat Cash». Versez en espèces la somme à transférer (voir la quittance des droits pour connaître le montant à acquitter) et réglez les frais d’envoi. Le guichetier vous remet un reçu et le volet « Mandat Cash » à transmettre lors du paiement de votre inscription.

En cas d’impayé, un blocage de l’inscription sera institué.
En cas d’annulation d’inscription (date limite fixée par le Conseil d’Administration de l’Université) ou de modification du profil de l’étudiant (boursier par exemple), le candidat au paiement en trois fois doit savoir que le remboursement de ses droits de scolarité ne pourra intervenir qu’après la date du dernier prélèvement effectué, la totalité des droits ayant été encaissée par l’Agence comptable.